LES GUERRIERS
LUTTER CONTRE
L IMPASSE DE LA MISERE
LA NOSTALGIE
TITRE WEBDOC
ANTISEMITISME INVISIBLE
logo F24
precharge precharge precharge precharge precharge
fleche back
fleche next

Les orateurs se succè-
dent, appelant à “repartir en guerre”, à “retrouver la grandeur de la Terre des Magyars” - tel que se 

La neige a crissé sous les bottes toute l’après-midi. Réminiscences d’un sombre passé, deux casques de la Wäffen SS sont plantés dans la terre enneigée du parc de Normafa, sur les hauteurs de Budapest où environ trois cents personnes se sont réunies le 11 février pour célébrer le “Jour de l’honneur”. Le 11 février 1945, les troupes hongro-allemandes ont livré leur dernière bataille, tentant de défendre la capitale hongroise contre l’armée rouge. Têtes rasées et rangers aux pieds, les militants d’extrême droite célèbrent leurs héros nazis tombés à la guerre.

Retrouver la 

 

définissent les Hongrois blancs “de souche” -, à “supprimer l’ennemi”, ou à sortir de l’Union européenne. Dans son uniforme noir et brassard rouge, mèche bien peignée, un petit homme, à qui seule la moustache manque, gesticule et vocifère, enveloppé dans sa propre buée : “Vive l’Europe de race blanche !”

grandeur de la

fermer.jpg
ouvrir.jpg

Terre hongroise

face-twit-cred-02.png